Les effets des rachats dans le secteur des musiques actuelles I Festivals indépendants et non lucratifs

LES EFFETS DES RACHATS DANS LE SECTEUR
DES MUSIQUES ACTUELLES

Retour sur la Table ronde organisée dans le cadre du Printemps de Bourges, le mercredi 20 avril 2022.

Présentation : Si le modèle culturellement et socialement structurant des festivals est enfin reconnu, ceux-ci attirent aussi les groupes capitalistiques qui y voient un outil marketing, une carte maîtresse dans l’affirmation de leur position dans le marché des musiques actuelles. Les rachats se multiplient et cela n’est pas sans effet quant au maintien de la diversité.
En présence de :
FANEN Sophian, journaliste et fondateur du média Les Jours (modérateur)
HOCQUARD Frédéric, président de la Fédération Nationale des Collectivités pour la Culture (FNCC) et adjoint au maire à la Ville de Paris en charge du tourisme et de la vie nocturne
KRASNIEWKSI Stéphane, directeur du festival Les Suds, à Arles et vice-président du SMA
MILES Christopher, directeur général de la création artistique au Ministère de la Culture
NEGRIER Emmanuel, directeur de recherche CNRS et directeur du CEPEL
PANHALEUX Coline, rapporteur à l’Autorité de la Concurrence
SABOT Christophe, président d’Olympia Production et également de la chaîne C Star
THIELLAY Jean-Philippe, président du Centre national de la Musique (CNM)

Toutes les infos sur ce lien et synthèse de la table ronde en pièce jointe :
https://www.vousnetespaslaparhasard...

Cartographie édifiante