Le Bonheur désespérément 2e partie

La musique de Josia reflète une douce mélancolie, à l’esthétique et aux textes poétiques. Il incarne avec sensibilité la nouvelle vague de la chanson au travers de thématiques personnelles et introspectives racontées avec espoir.

À travers sa musique, il questionne le public et s’exporte au-delà des frontières de son art. En effet, il a pu compter sur la participation du penseur André Comte-Sponville dans son projet pour y apporter une dimension philosophique. Josia s’est construit un univers très personnel dans le sillage de Disiz ou encore Ben Mazué avec l’authenticité d’un film de Damien Chazelle. Après avoir partagé des titres avec des artistes comme Georgio ou Némir, il sortira son nouveau projet fin 2023.

La lecture de l’œuvre « Le bonheur, désespérément » le marque profondément. Il conçoit alors son prochain projet basé sur ce livre, en se questionnant sur le bonheur et la quête du présent. Lors de son écriture, Josia part à la rencontre de son auteur et enregistre une discussion autour de ce livre et de sa musique. Les voix capturées d’André Comte-Sponville intègrent alors les morceaux et racontent l’histoire de l’EP en deux parties éponymes : « Le bonheur, désespérément ».

S’abonner à notre newsletter
Suivez-nous
Mentions légales Gouvernance Crédits Nos partenaires Politique de confidentialité
PAM 2024