AL’ TARBA I Le Cabinet des Curiosités

Le Cabinet des Curiosités (compilation)
AL’TARBA
Abstract Hip-hop
Chaque semaine à compter du Vendredi 13 Novembre, Al’Tarba mixera ses talents à ceux d’un beatmaker ou d’un rappeur, pour une collaboration expérimentale hybride composée à 4 mains, mêlant leurs styles et leurs sons.

Faute à une immunité à l’image de notre économie - trop peu performante - la scène culturelle française a de la fièvre depuis plusieurs mois. Pas de rassemblements et peu d’éclaircies à l’horizon, c’est autant de concerts de moins pour réchauffer l’atmosphère grisâtre. Mais quelque part dans l’Hexagone, on peut encore entendre le bruit de certaines machines rompre un silence de plomb. Dans un studio-laboratoire aux allures de « Cabinet des Curiosités », où s’entassent les idées farfelues sur autant d’étagères dépoussiérées, Al’Tarba et ses instruments, eux, tournent à plein régime.

Certes, l’album « La Fin des Contes » devra attendre de meilleurs auspices pour embrasser son public impatient. Mais soucieux de trouver l’antidote, une poignée d’irréductibles rappeurs, chanteurs, musiciens classiques et beatmakers, tous réunis sous l’égide du savant toulousain, fignolent à l’heure qu’il est les ingrédients de leur nouveau sérum. Avec en tête un objectif simple : proposer une série de collaborations hybrides et hautement innovantes.

Pour ce faire, Al’Tarba s’est incontestablement éloigné de son univers distinctif. Sans jamais pour autant renier le sel qui fait qu’aujourd’hui, ses incantations résonnent encore dans un monde en berne. Durant plusieurs semaines seront donc dévoilées, à prise régulière, des hybridations de styles composées, entre partage de sons, d’idées, de boucles de samples et de prises de voix, à la manière d’un Cabinet des Curiosités renfermant mille et un objets insolites. Sur cette route sinueuse se croiseront donc Mounika. et son hip-hop lo-fi mélancolique sur le morceau « Le Jour », mais également l’insaisissable rappeur Yous MC sur « Animal Étranger », ou encore Aguirre et Promethée, qui viendront eux épauler Al’Tarba dans un vibrant hommage au ska et à la culture punk rock.

High Tone, L’Entourloop, The Artchitect, Tcheep, Degiheugi, Roger Molls, Kognitifs, Clozee et bien d’autres prendront eux aussi part à cette expérimentation. Une expérimentation dans laquelle mélancolie d’un monde passé et les envolées oniriques couvant l’espoir du monde d’après se côtoieront conjointement, et qui mènera une fois les nuages dissipés, à la sortie de « La Fin des Contes » ; second album solo d’Al’Tarba sur I.O.T Records.