5e Festival Flamenco Azul | Arts et Musiques en Provence

La 5e édition édition du Festival Flamenco Azul, présentée par Arts et Musiques en Provence et le Centre Soléa, se tiendra à Marseille et ses alentours du 29 mars au 23 avril

Mercredi 29 mars à 19h
INAUGURATION et VERNISSAGE
BALADE FLAMENCA exposition photo de Jean-Louis Duzert
Centre Solea, Marseille

On ne présente plus Jean-Louis Duzert dans le milieu du flamenco, maître incontesté de la photographie du genre en France, spécialiste du noir et blanc et dont la griffe est unique et reconnaissable par tous.

Exposition de photos « Balade Flamenca » de Jean-Louis Duzert

Jean-Louis Duzert, considéré comme le photographe majeur du flamenco en France.
Photographe officiel du festival de Nîmes pendant 10 ans et photographe invité permanent du Festival de Mont-de-Marsan depuis la première heure, on ne compte plus les expos qui nous ont fait admirer les œuvres de Jean-Louis Duzert. Depuis la Biennale de Séville jusqu’à la Grande Halle de la Villette à Paris, en passant par les Centre d’Art Contemporain de Séville, de Tokyo ou de New York, le Centre de flamenco de Jerez, ou encore le théâtre Alhambra et la galerie Artypique à Genève. Et il en va de même avec les publications, qu’il s’agisse de livres, comme « Balada Flamenca » publié en 2012, ou encore « Flamenco Flamme », « Arte Flamenco » et « Prohibido el Cante ».
La transmission tient une place importante dans sa vie et il est régulièrement sollicité pour animer des master-class et des conférences. Nous aurons l’honneur de proposer un temps fort avec lui le samedi 22 avril, en clôture de notre festival.

Pour visiter cette expo, vous devez venir aux horaires d’ouverture du Centre Solea. Nous vous conseillons cependant d’appeler au 06 14 55 54 52 avant de vous déplacer pour être bien sûr de l’ouverture.

Jeudi 30 mars à 20h
CONCERT
L’AMOUR SORCIER de Manuel de Falla
Théâtre des Calanques, Marseille

Version originale pour 15 musiciens, par l’Orchestre national de Cannes sous la direction de Philippe Béran, avec Maria Toledo au chant flamenco.
Dans le cadre du dispositif régional d’Education Artistique et Culturelle
« Orchestre dans les lycées », avec la participation des élèves de la classe de 2d5 du lycée l’Olivier

« L’Amour Sorcier », une « gitanerie musicale » en un acte et quatre tableaux, composée expressément par Manuel de Falla pour la danseuse et comédienne Pastora Imperio en 1915.

"La pièce est éminemment gitane… Pour la composer, j’ai utilisé des idées ayant toujours un caractère populaire… Durant les quelques 40 minutes que dure l’œuvre, j’ai essayé de la "vivre en gitan", de la sentir profondément et n’ai pas utilisé d’autres éléments que ceux qui à mon avis exprimaient l’âme de la race. Toujours le motif populaire, revêtu d’une technique adaptée à son caractère pour qu’ils constituent un "tout" homogène. Telle est ma conviction artistique."
Manuel de Falla, 1915
Ce concert commencera par la danse des élèves de 2d5 du lycée l’Olivier de Marseille, sur un extrait de la pièce, chorégraphiée par Maria Pérez. Il s’agit de la restitution du travail effectué pendant l’année dans les ateliers de danse flamenca mis en place par le dispositif.

L’Orchestre de Cannes : https://www.orchestre-cannes.com/lorchestre/
Philippe Béran : https://www.orchestre-cannes.com/philippe-beran
Concert gratuit
Réservations : reservation@theatredescalanques.com
Théâtre des Calanques : 04 91 75 64 59

Vendredi 31 mars à 19h
SCÈNE OUVERTE
JAM
La Mesón - Marseille

Scène flamenco ouverte à toutes et tous... C’est le moment de se lancer !
Chant, musique et danse pour les initiés, élèves, aficionados et curieux.
La Mesón devient salon pour les chanteurs, les guitaristes, les danseurs, los palmeros, les percussionnistes... todos los juergueros !
Venez enflammer le tablao et vous immerger en el mundillo flamenco autour d’une sangria et de bon tapas « Mesón ».
Tarif : 5€

Samedi 1er avril à 20h30
SPECTACLE
ANTIPODAS de Florencia Oz et Isidora O’Ryan
La Friche la Belle de Mai, Grand Plateau - Marseille

« Nous avons tous un double qui vit aux antipodes » écrivait l’auteur péruvien Julio Ramón Ribeyro.

La réunion des jumelles Florencia Oz, bailora, et Isidora O’Ryan, musicienne, promet un spectacle intime. Une proposition visuelle et sensorielle autour du mythe du double, au fait d’être confronté à sa propre identité et à sa dualité.

Chiliennes d’âme andalouse, les deux sœurs se plongent dans une esthétique minimaliste et contemporaine, qui recherche l’harmonie, l’élégance de la symétrie et de l’équilibre, pour raconter le voyage de quand elles étaient un, le moment où l’un a cessé d’être l’autre pour être soi-même. La danse, le flamenco, les percussions et la poésie visuelle de l’une conditionne la voix, l’instrument, la mélodie et la poésie chantée de l’autre. Il se peut que l’une soit née pendant le voyage transatlantique et de la danse flamenco, et l’autre du violoncelle et de la composition savante et avant-gardiste. Entre cordes, voix, gestes et mouvement, ce dialogue poétique qui évoque des souvenirs et des rêves futurs, questionne depuis le sentiment d’amour les marges où finit le moi et où commence l’autre.

FLORENCIA OZ
Florencia Oz, interprète au sein de la compagnie de Rafaela Carrasco puis de David Coria, mène en parallèle une carrière de soliste récompensée par plusieurs concours et festivals : prix national d’art flamenco de Cordoue en 2019, concours chorégraphique et de musique originale pour la danse de Madrid cette même année, prix Flamenco Vivo Carlota Santana New York et premier prix de danse pour Alegrías en 2015, « La Perla de Cádiz ». Ses racines flamencas, elle continue de les travailler en travaillant régulièrement dans les tablaos de Séville ou de Madrid.

ISIDORA O’RYAN
Isidora O’Ryan, violoncelliste émérite, pratique le mélange des genres entre compositions savantes, improvisations, airs populaires et électro. Diplômée de la distinction maximale de l’Université du Chili, son goût de la recherche et de l’expérimentation l’a mené à vivre des expériences des plus éclectiques.
Elle s’est produite dans différentes salles de son pays et a participé à des tournées internationales au Brésil, au Pérou, en Equateur et en Argentine. Elle développe actuellement son projet en solo et fait partie des groupes Tristes et Xatarra. Elle collabore aussi avec de nombreux artistes et remporte le prix de la meilleure composition musicale du Concours Chorégraphique de danse espagnole et Flamenco avec la pièce « Galera » de sa sœur jumelle.

DISTRIBUTION
Idée originale : Florencia Oz et David Coria
Direction : David Coria
Chorégraphie : Florencia Oz
Musique et interprétation : Isidora O’Ryan
Collaboration chorégraphique : Eduardo Martinez et David Coria
Création lumières : Olga Garcia
Son : Angel Olalla
Mixage et Master : Vicente Yañez
Design des costumes : Florencia Oz
Réalisation des costumes : Carmelilla
Distribution : Daniela Lazary | www.artemovimiento.es

TARIFS
Plein tarif : 25 € | Tarif réduit [adhérents de Solea, seniors, intermittents du spectacle] : 20 € | Tarif minimas sociaux, bénévoles et moins de 25 ans : 12 € | enfants de moins de 12 ans : gratuit

Dimanche 2 avril à 18h00
SPECTACLE
THE GAME de Jesus Carmona avec José Valencia et Juan Requena
La Friche la Belle de Mai, Grand Plateau - Marseille

Trio d’étoiles pour un jeu unique !

Il s’agit d’un spectacle conçu pour la liberté artistique dans sa plus grande expression à l’intérieur du langage du flamenco, dans le quel les interprètes s’unissent pour jouir de l’art sans aucun détour et où le chant, la danse et la guitare se mettent au service d’un propos.

José Valencia au chant, Juan Requena à la guitare et Jesus Carmona à la danse, nous font pénétrer dans un monde onirique où le jeu est le moteur de chaque scène, donnant ainsi une touche de fraîcheur à chaque palo interprété. Depuis les pregones jusqu’aux alegrias, oscillant entre la tradition et la modernité.

JESUS CARMONA
A fenómeno of the flamenco world
The New York Times
Né à Barcelone en 1985, il commence sa formation à 7ans. Puis il fera partie de la Compagnie del Güito, d’Antonio Canales et du Nuevo Ballet Espagnol, entre autres. En 2006 il entrera au Ballet National d’Espagne dont il sera très vite le premier danseur. Puis il créera sa propre compagnie tout en travaillant avec d’autres artistes et d’autres compagnies.
Il a été lauréat du prix Latin UK awards en 2018 (meilleur interprète et meilleure production internationale), du prix ojo critico RTVE en 2019, du Prix National de Danse en 2021, et du prix Benois de la Danse en 2021.

JOSE VALENCIA
José Antonio Valencia Vargas né à Barcelone en 1975. Il démarre sa carrière depuis sa ville natale, sous l’aile de son oncle Luis de Lebrija en chantant por soleá alors qu’il n’avait que 5 ans.
Il a reçu quatre fois la majeure récompense que l’on puisse donner à un artiste flamenco : le « Giraldillo » de la Biennale de Séville. Une fois en tant qu’ « artiste révélation », une autre pour son « chant d’accompagnement », puis pour son « chant de soliste » et enfin le giraldillo du « moment magique. Il a enregistré trois disques : “Solo Flamenco” (2012), « Directo » (2015) enregistrement en direct de la Biennale de Séville de 2014 et Alta Torre, Bécquer ye el Flamenco » (2019) étude de musicalisation, sur des rimes du pète Bécquer, produit par C.I.C.U.S.

JUAN REQUENA
Il est aujourd’hui l’un des guitaristes les plus sollicités et les plus prestigieux d’Espagne. Il a travaillé avec Duquende, Potito, David Lagos, El Londro, José Ángel Carmona, Rafael de Utrera, La Tana, Arcángel, Remedios Amaya, José Valencia, La Fabi, Juan José Amador o Pedro el Granaino, et pour la danse, il a accompagné Pastora Galván, María Moreno, Manuela Carrasco, Farruquito, La Moneta, Daniel Navarro, Patricia Guerrero, Joaquín Grilo, Israel Galván ou Rocío Molina.
En 2012 il remporte le “Giraldillo » de la Biennale de Séville en tant que meilleur guitariste d’accompagnement. En 2015 il enregistre le disque « Arroyo de la miel ». Il participe au film « Flamenco Flamenco » de Carlos Saura et en 2022 il donne la première de sa création « Cenachería ». Il a produit les disques de José Valencia, José Angel Carmona, Jesús Carmona et Manuel Parrilla.

DISTRIBUTION
Idée originale et direction : The Game
Chorégraphie : Jesús Carmona
Musique : Juan Requena et José Valencia
Créatin lumière et scénographie : Oscar Gómez
Technique et lumière : Oscar Gómez
Technique son : Fali Pipió
Production et tour manager : Andrés Varea
Photos : Paco Lobato
Distribution et vente : Califasón Producción

TARIFS
Plein tarif : 25 € | Tarif réduit [adhérents de Solea, seniors, intermittents du spectacle] : 20 € | Tarif minimas sociaux, bénévoles et moins de 25 ans : 12 € | enfants de moins de 12 ans : gratuit

Mercredi 5 avril à 19h
SPECTACLE
CUENTO EL FLAMENCO par la Cie A Tres
Maison des Arts - Cabriès

Dans le cadre du festival MUS’iterranée

Kuky Santiago, Melchior Campos et Leny Creff sont trois grands noms de la musique flamenco actuelle et se sont déjà produit ensemble sur d’autres formations. Dans leur nouveau spectacle « CUENTO EL FLAMENCO : Musica y Poesia » qui allie poésie, chant, guitare et danse, les artistes rendent hommage aux légendes qui ont marqué l’histoire de cette musique traditionnelle. Réunis par la passion du Flamenco, Kuky (baile) Melchior (cante) et Leny (toque) explorent la sensibilité de chacun à la recherche de l’essence de leur art et fusionnent magnifiquement afin de nous retranscrire au mieux toute l’émotion et la poésie présentent dans cette culture.

KUKY SANTIAGO
Kuky Santiago commence à danser avant de savoir marcher et collectionne de nombreux prix durant sa carrière professionnelle. Sur scène, il se dénue du préconçu et s’attèle à montrer son génie le plus flamenco en apportant de la fraicheur et les nouvelles valeurs que transmet cet art. Kuky s’investit dans une multitude de projets artistiques et montre son baile dans presque la moitié du monde. Ayant travaillé avec différentes formations, il sait tirer parti de n’importe quel cuadro de cante et ne laisse pas indifférent le public ni la critique.

LENNY CREFF
El Flaquito, de son surnom, évolue très tôt dans un environnement artistique avec une mère danseuse et un père guitariste. Il se passionne très vite pour la guitare et sa soif d’apprentissage le pousse à suivre une formation en guitare Flamenca à Grenade. Il se dédie entièrement à cet art exigeant et s’associe à divers projets artistiques. Sa maitrise de l’instrument l’amène à côtoyer de nombreux danseurs espagnols et français qu’ils accompagnent avec talent et sensibilité.

MELCHIOR CAMPOS
Melchior Campos baigne dès son plus jeune âge dans la culture flamenca et hérite d’une forte tradition familiale. Très jeune, il se perfectionne dans l’accompagnement de la danse et acquiert la maîtrise du répertoire flamenco traditionnel. Sa voix, son sens du rythme et son énergie sur scène lui valent l’estime des danseurs et lui permettent d’accompagner les plus grands noms de la danse flamenca.

TARIFS
Plein tarif : 16€
Tarif réduit (étudiant,demandeurs d’emploi, adhérent) : 12€
Billet à l’unité disponible à partir du 1er Mars
PASS FLAMENCO : 25€
Le Pass Flamenco = 1 entrée pour CUENTO EL FLAMENCO mercedi 5 avril + 1 entrée pour ¡VENGA YA ! vendredi 7 avril
> RESERVER UN PASS FLAMENCO : https://www.billetweb.fr/pass-flamenco-musiterranee <

Jeudi 6 avril à 19h
CONFÉRENCE
LES GRANDES ÉTAPES DU FLAMENCO par Pierre Molla
Hôtel de Ville - Avignon

Par Pierre Molla
Ancien élève de la chaire de flamencologie de Cordoue
En partenariat avec l’association andalouse Alhambra

Le Flamenco est né à partir d’un sédiment culturel, ethnique et folklorique de la basse Andalousie. Pierre Molla nous présente cet art complexe en insistant sur les moments clés de son évolution. Bien plus qu’un chant, une musique ou une danse, le Flamenco est une expérience de vie, une façon d’appréhender le monde, une philosophie, une lutte intérieure.

D’origine andalouse, Pierre Molla est rapidement attiré par la littérature espagnole et plus particulièrement par les « cantares » de tradition orale qui sont les paroles du flamenco. Titulaire d’un D.E.A de littérature espagnole, il a assisté aux cours de la chaire de flamencologie d’Agustín Gómez à Cordoue. Mais c’est dans les « peñas flamencas », les cercles littéraires et les fêtes de la communauté gitane, qu’il comprendra de façon émotionnelle et vibrante, les rouages du phénomène flamenco.
Professeur d’espagnol, Pierre Molla organise aussi des concerts de flamenco et des projets pédagogiques dans les établissements scolaires de sa région, soulignant l’importance et le potentiel des artistes « flamencos » de France. Gardant de nombreux contacts avec Cordoue, Pierre Molla a traduit une partie de l’œuvre du poète Manuel Gahete : « Abîme de la lumière », a publié un livre de poèmes : Jondura et des articles sur le flamenco. Il est le biographe de Guillermo Núñez de Prado et a
prouvé que ce poète cordouan du XIXème siècle a influencé le flamenquisme de Federico García Lorca. (Université Paris 8).

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Vendredi 7 avril à 20h30
SPECTACLE
¡VENGA YA ! par la Compagnie La Rosa y El Luco
La Manufacture - Aix-en-Provence

Dans le cadre du festival MUS’iterranée.
La jeune génération, et des artistes qui brillent déjà !
Une fierté pour notre festival de vous présenter cette jeunesse pleine de fougue et de talent dans le cadre de notre cycle FRANCIA FLAMENCA.

Un spectacle qui présente le flamenco à l’état pur et en toute simplicité, comme dans un tablao de Séville. Nos danseurs Luca el Luco et Céline Daussan, seront accompagnés des plus grands artistes de la scène française, issus de la dynastie des Cortes : Emilio, Cristo et Antonio. Un festival émotif pour le public qui se laissera guider par le liens et la complicité entre les artistes. Une célébration de vie et une vibration commune pour inviter le Duende tel que le définissait notre cher poète Federico García Lorca.

LUCA EL LUCO
A 22 ans, Lucas est monté sur d’innombrables scènes dans l’hexagone et a reçu une formation avec les plus grandes figures de l’art Flamenco telles que Manolo Marín, Juan de los Reyes ou encore Óscar de los Reyes. Danseur munit d’une force épatante, il fait partie de l’équipe de la Casa de la Memoria depuis 2018 et gagne le prix « Bailaor Joven » du prestigieux Festival de Jerez de la Frontera un an plus tard.

CELINE DAUSSAN
Jeune danseuse flamenco, Céline expérimente la danse à l’âge de 9 ans et découvre le flamenco peu de temps après. Elle se forme en France auprès de Melinda Sala puis poursuit son apprentissage à Séville où elle côtoie des danseurs de renom tels que Juan De Los Reyes ou encore Manuela Rios. Sa passion pour le Flamenco, son élégance et sa personnalité rend son baile unique pour son jeune âge.

DISTRIBUTION
A la danse : Luca el Luco et Céline Daussan
Au chant : Emilio Cortés et Cristo Cortés
A la guitare : Antonio Cortés

TARIFS
Plein tarif : 16€
Tarif réduit (étudiant,demandeurs d’emploi, adhérent) : 12€
Billet à l’unité disponible 1er Mars
PASS FLAMENCO : 25€
Le Pass Flamenco = 1 entrée pour CUENTO EL FLAMENCO mercedi 5 avril + 1 entrée pour ¡VENGA YA ! vendredi 7 avril

Samedi 8 avril à 20h30
CONCERT
CAUTIVAO de Pepe Fernandez en exclusivité pour le festival
Cité de la Musique - Marseille

Talent et simplicité.
Virtuose fougueux, Pepe Fernández est sans aucun doute la fierté de tous les Flamencos de France. On parle de lui comme étant la tête de proue d’un phénomène qu’on ne peut plus arrêter : les créations flamencas de premier plan, en dehors de l’Espagne et ouvertes aux quatre vents de la modernité. Et pour notre festival, il nous propose un concert entouré d’artistes espagnols qu’il admire. Tous des têtes d’affiche : Rafael de Utrera, Los Mellis, Jesus Montoya et Jacobo Sanchez. Un flamenco de haut vol, une musique vraie, qui va droit au cœur. Avec la sortie de son nouvel album « Cautivao », Pepe Fernandez, fort d’une carrière riche de partages et de collaboration, parvient, grâce à son tallent, à prouver que le flamenco n’a pas de frontière.

DISTRIBUTION
Création musicale et direction artistique : Pepe Fernandez
A la guitare : Pepe Fernandez
Au chant : Rafael de Utrera
A la percussion : Jacobo Sanchez
A la basse : Nene Maya
Aux palmas et aux cœurs : los Mellis
Production : Centre Solea et Festival Flamenco Azul

RAFAEL DE UTRERA
Cantaor [chanteur]
Rafael de Utrera a été le chanteur atitré de Paco de Lucia avec qui il a fait le tour du monde sur plus de 100 concerts. Il a également participé à l’enregistrement d’album de Vicente Amigo, Alejandro Sanz, Miguel Poveda ou la Niña Pastori. Lauréat de nombreux concours prestigieux, il a enregistré son album "Proyecto Lorca". Sa carrière donne le vertige et il a travaillé avec les plus grands. Ildit de lui-même qu’il chante sans couleur ni nom de famille. Il est seulement de Utrera, sa ville natale, il représente simplement le chant. Un chant métallique qu’il a forgé lui même. Chant nouveau et chant ancien. Il chante comme il vit et vit comme il chant

JACOBO SANCHEZ
Percussionniste flamenco de Barcelone, Jacobo Sanchez travaille dans les tablaos et théâtres locaux catalans. En 2010, il est lauréat du concours de cajón PRK PERCUSSIONS. Il a travaillé avec les plus grands danseurs et musiciens de la scène flamenca inter-nationale : Duquene, Montse Cortés, la Tana, Anto-nio Canales, Miguel Poveda, Rafael Amargo, Chi-cuelo, Juan Parrilla, Juan Carmona « El Camborio », El Sorderita, Manuel Liñan, Karime Amaya, Belén Lopez, Carmen “la Talegona”, Rubén Olmo… Jacobo Sanchez est par ailleurs le percussionniste de Chicuelo, c’est un spécialiste de l’accompagnement de la guitare.

NENE MAYA
Bassiste carismatique et lumineux.
Disciple et admirateur de Carles Benavent, le bassiste de Paco de Lucia, ce musicien éclectique a grandi parmi les flamencos les plus puristes tout en étant attiré par la musique classique, le jazz, le blues, le funk ou la salsa.
Une carrière impressionante dans laquelle il a travaillé avec les plus grands du flamenco : Josemi Carmona, Jorge Pardo, Montse Cortés, Israel Suárez "Piraña", Diego del Morao, Duquende, Aurora Losada, la Fabi, Pedro Sierra, Juan José Suárez "Paquete", Benji Habichuela, Paco Heredia, José el Francés, Antonio Canales, Rafael Amargo, Karime Amaya, Pedro "el Granaíno"… mais également du jazz : Perico Sambeat, Marc Miralta, Ignasi Terraza, Ernesto Briceño, Roger Blàvia, Carlos Sarduy, Jaco Abel et Isis Montero, entre autres.

LOS MELLIS
Palmeros*
Antonio Lucas et Manuel Jesús Montes Saavedra sont deux frères jumeaux nés à Huelva en 1982. De parents humbles, vendeurs ambulants, ils ont commencé à se produire en tant que palmeros à l’âge de à 6 ans et ont grandi dans cet univers gitan où on les appelait pour animer les fêtes, les mariages et autres anniversaires. La meilleure école qui soit ! En tant que professionnels, ils ont commencé avec un groupe de sévillanes, « Manguera », et très vite leur carrière va décoller et ils travailleront sur scène pour l’enregistrement de disques. Tous les plus grands noms (ou presque) les ont ap-pelés : Rocio Marquez, Arcangel, Miguel Poveda, Vicente Amigo, Jeromo Segura, Antonio Reyes, Jesus Mendez, Rosalia, Argentina, Dorantes, Diego el Cigala, Maria Mezcle, el Farru, Enrrique el Extremeño, Paco Jarana, Ketama, Manolo Franco, Dani de Moron, Jesus Corbacho, el Pele, Duquende, Pedro el Granaino, el Bolita, Maria Terremoto, Nolasco, la Susi, Remedios Amaya, Estrella Morente, Pitingo, Israel Fernandez, David de Jacoba, Carlos de Jacoba, Patricia Guerrero, David Barrul, Diego Guerrero, Juanlu Montoya, Pepe de Lucia, Guadia-na, Lya, Rycardo Moreno, Senderos, Rafael de Utrera, Joaquin Grilo, Juan Carlos Romero, Jose Menesse, Pepe Roca, Manuel Lombo...
* « Palmero » en flamenco : musicien percussionniste par ses claquements de mains.
TARIF : Plein tarif : 15€ | Tarif réduit [Adhérents Solea, minimas sociaux, bénévoles du festival] : 10 €

Lundi 10 avril à partir de 11h
JOURNÉE FESTIVE
UNE ESCALE A LA GARE DE NIOLON !
Le Rove (Niolon)

La Compagnie Solea et les T’Cap 21, jeunes trisomiques danseurs de flamenco vous invitent à passer une journée inoubliable, le lundi de Pâques loin de la ville, avec une vue imprenable sur la Méditerranée depuis la petite gare de Niolon.
Tout le monde en a entendu parlé de cette petite Gare de Niolon. Mais oui, vous savez bien ?! Cette association extraordinaire, les T’Cap 21 ! Figurez-vous qu’ils en ont fait un lieu magique. La SNCF a mis ses locaux désaffectés à leur disposition, et ils les ont transformés un gîte avec un p’tit jardin et un potager. Ideal pour une journée de fête en famille…

Les jeunes porteurs de Trisomie 21 y travaillent dur pour apprendre l’autonomie et partager tous ensemble ce projet de fou ! Et en plus, ce sont ces mêmes jeunes qui apprennent à danser le flamenco avec Maria Pérez depuis maintenant 5 ans.

Alors notre festival va investir les lieux tout au long de la journée pour transmettre et faire grandir cette joie et cette énergie qui sont le sel de toutes les créations, les performances et les animations de la Compagnie Solea.

AU PROGRAMME
11h00 : Flash-mob sur le port puis sur la Place de Niolon.
12h00 : Apéro musical à la gare
13h00 : Repas : Paëlla géante !
14h30 : Atelier d’initiation à la danse sévillane
15h30 : Bal sévillan
16h30 : Spectacle de la Cie Solea
PARTICIPATION GRATUITE

Mercredi 12 avril à 17h
SPECTACLE JEUNE PUBLIC
SOLEA MA VOISINE par la Compagnie Solea
Centre Solea - Marseille

SORTIR EN FAMILLE
Durée : 1h
Pièce à la fois musicale, théâtrale et chorégraphique, où les rires se mêlent aux émotions fortes. Tout est conçu pour que les enfants découvrent les bases du flamenco de façon ludique et interactive.
La scène se déroule chez Maria et Manuel, qui forment le couple le plus banal du monde, c’est-à-dire qu’ils se disputent tout le temps. Ils sont en compagnie d’un ami à eux, Jésus, qui passait par là. Dans des dialogues, plus que vifs, tantôt en espagnol, tantôt en français, ils se mettent à répéter et à monter une danse : une alegría de Cádix. Chaque moment de cette chorégraphie sera travaillé, repris et parfois décortiqué pour le plus grand bonheur des enfants.

Captivés et attentifs, ils découvrent les ficelles secrètes de cette danse complexe tout en participant. Ils s’en donnent à cœur joie ! Mais… tout à coup des bruits étranges interrompent le dialogue… c’est la voisine : Solea. Une femme très particulière. « Elle est toujours seule, parce qu’elle a beaucoup souffert, et ne se livre pas facilement. ». La lumière change, et la mystérieuse gitane apparaît pour danser le flamenco le plus pur et le plus profond.
Après ces émotions fortes, le spectacle se finit toujours par une fête où les enfants deviennent eux-mêmes artistes pour chanter ou danser avec la Compagnie.

TARIF : Adulte : 12€ | Enfants de moins de 14 ans : 8€

Jeudi 13 avril à 19h
SPECTACLE
PUNTOS CARDINALES par Mathilde Antón
Espace René Char - Digne-les-Bains

C’est un flamenco actuel, frais et résolument à la portée de tous que défend la compagnie de Mathilde Antón.
Un flamenco puissant et expressif dont le message universel interpelle tous types de public, des aficionados aux simples curieux et amoureux de la musique et de la danse.

Comme un appel au voyage, "Puntos cardinales" est une promenade dans la géographie andalouse où chant, guitare, danse et percussions se laissent inspirer par l’héritage culturel et musical des terres qui ont forgé le flamenco.

Spectacle intimiste en quatre tableaux guidés par les points cardinaux [Cadiz & los puertos – Levante – Serrania – Triana] ; les quatre artistes en scène riches de leur ouverture au monde et à ses sonorités musicales nous invitent à les accompagner sur les routes d’une rêverie flamenca.

DISTRIBUTION
A la danse : Mathilde Antón
Au chant : Alberto García
A la guitare : Leny Creff
A la percussion : Juan Manuel Cortés

TARIFS : de 18 € à 6 €
INFOS : culture@dignelesbains.fr | 04 92 30 87 10

Vendredi 14 avril à 20h
SPECTACLE
CONCERTO EN 37 ½ par Ana Pérez
Espace Robert Hossein - Grans

C’est sous la forme d’un concerto qu’Ana Pérez a choisi de présenter sa nouvelle création, pour sa structure inspirante en triptyque avec une sonate, mouvement rapide et intime, un lied lent et chanté et un rondo rapide.

C’est sous la forme d’un concerto qu’Ana Pérez a choisi de présenter sa nouvelle création, pour sa structure inspirante en triptyque avec une sonate, mouvement rapide et intime, un lied lent et chanté et un rondo rapide. Cette vision du flamenco, composée en harmonie avec le guitariste José Sanchez et le musicien électronique Matthieu Pernaud, cherche son inspiration dans la musique minimale des années 70 et les patterns rythmiques du flamenco, siguiriya, solea, buleria. Les pieds et le corps tout entier deviennent alors l’instrument soliste du concerto.

Ana Pérez est une pointure. 37,5 plus exactement, ce dont il est question ici. Mais pensons au delà de la chaussure en l’occurrence. Ana Pérez est une pointure dans un domaine que nous ne connaissons pas tant que ça. Celui des artistes qui n’ont pas besoin de justifier leurs actes. Ana Pérez n’interroge pas, elle répond. Elle n’a pas envie de dire, elle dit et elle fait. Elle danse le flamenco en experte reconnue et ce faisant va bien au-delà du sujet et de l’Andalousie ! Elle dispose d’une maîtrise qui la laisse libre d’agir à son gré, dans une énergie tellurique qui vibre bien après le concret. Une technique évidente est invisible. C’est ainsi un tremblement cher à Édouard Glissant qui résonne avec le public, une musique de relation et d’intensité. Car Ana Pérez est aussi et avant tout une musicienne. Et il n’est pas question de rythme. Le rythme n’est souvent que l’élégance de la pulsation. Le sens mélodique de ce concerto pour chaussures révèle la force lyrique d’un choc sur un plancher. Tout n’est qu’affaire de construction et de poésie. Une mélodie apparaît ainsi tout au long d’un dialogue fertile qui se noue subtilement sur scène. Certains diraient qu’Ana Pérez est un ovni de la danse contemporaine. Le terme est galvaudé et on en voit de plus en plus, des ovnis. C’est chose beaucoup plus rare que ce genre d’artiste !
Raphaël Imbert

DISTRIBUTION
Chorégraphie et interprétation : Ana Pérez
Guitare et composition : José Sanchez
Musique électronique : Matthieu Peraud
Création lumière : Héléna Payan
Son : Lambert Sylvain
Direction artistique : Caroline Perdrix
Regard extérieur : Patricia Guerrero
Costumes : Barta Studio
Production et diffusion : Arts et Musiques en Provence

Avec le soutien : du Ministère de la Culture, de la Région Sud, du Département 13, de la Ville de Marseille, de KLAP, Maison pour la danse, du Pôle 164, du GMEM, du Triangle et du Centre Solea.
TARIFS : Plein 15 € | Réduit 12 €
Ce spectacle s’inscrit dans la programmation de « Scènes et Cinés »

Samedi 15 avril à 21h
SPECTACLE
EL CAVRETICO par la Cie Nine Spirit
Théâtre Toursky - Marseille

Une rencontre atypique entre le flamenco, le jazz et la musique baroque !

Né de la volonté de la Compagnie Nine Spirit d’étendre ses horizons, ce nouveau spectacle nous plonge au cœur de l’Espagne, du Flamenco et des musiques improvisées.

El Cavretico est un chant sépharade en ladino.

Ce quatuor musical de haute volée à l’instrumentation peu courante où l’on retrouve les saxophonistes Raphaël Imbert et Maxime Atger, la pianiste Amandine Habib et le percussionniste Jean-Luc di Fraya, nous invite à une aventure musicale au cœur des musiques ibériques et du thème de la Folia.

El Cavretico est un merveilleux métissage mêlant musiques classiques, jazz et improvisation.Si ce nouveau spectacle s’écoute, il se regarde aussi !

La musique épouse la talentueuse danseuse Ana Pérez qui navigue entre Flamenco et Danse Contemporaine. Elle est surnommée la perle noire du Flamenco. Elle ne cesse de créer la sensation dans le monde du flamenco. Elle a su imposer son style, sa présence, sa danse si expressive. De la rencontre de ces différentes cultures et de leurs métissages, Ana Pérez explore de nouveaux langages.

Un fascinant récit musical et dansé traversant le temps à ne rater sous aucun prétexte !
TARIFS : de 16 à 30 €

Du dimanche 16 au vendredi 21 avril
STAGE INTENSIF et MASTER-CLASS
Avec Karime Amaya
Jesus de la Manuela, Juan Luis Fernandez, Manuel Gomez et Maria Pérez
Centre Solea - Marseille

Un stage intensif de danse, de chant, de percussion et de guitare avec la grande Karime Amaya qui animera les niveaux inter et avancés.
Plus d’infos : https://www.festivalflamenco-azul.com/2023/avec-karime-amaya-jesus-de-la-manuela%2C-juan-luis-fernandez%2C--manuel-gomez-et-maria-p%C3%A9rez

Dimanche 16 avril à 18h00
SPECTACLE et CONFERENCE
REPERCUSSIONS le solo d’Ana Pérez
ORIGINES ET EVOLUTION DE L’ART FLAMENCO la conférence par Maria Pérez
Espace Comédia - Toulon

Une soirée en deux temps : La conférence sur l’art flamenco par Maria Pérez et le solo "Répercussion" d’Ana Pérez

A 18h00 : CONFERENCE

"Origines et évolution de l’art flamenco" animée par Maria Pérez

Transversal à la musique, au chant, à la danse, à la poésie et au théâtre, le flamenco est très certainement l’expression artistique la plus aboutie de tout le pourtour méditerranéen.
Comment expliquer un tel phénomène ? Maria Pérez essayera de répondre à cette question par un bref rappel des racines historiques et des étapes de son évolution. Elle vous fera découvrir les différents courants du XXème siècles par des extraits vidéos et musicaux. Pour finir sur une rapide initiation des principaux palos (familles de chant) qui constituent le répertoire flamenco.
DUREE : 1h00

A 19h30 : SPECTACLE
"Répercussion"
Le solo d’Ana Pérez

Du Cap Vert à l’Espagne en passant par les Antilles, la trajectoire d’Ana Pérez est riche en résonances et en répercussions. Un puzzle culturel qu’elle entreprend d’explorer avec, comme principal instrument, son pied frappant la scène, rythmant les souvenirs et jouant la musique de son intimité. Avec une grande technicité et un feu intérieur qui l’emmène dans un état proche de la transe, la danseuse de formation flamenca nourrit son approche toute contemporaine de réflexions sur la gestuelle, les rythmes et les sons : écho, choc, conséquence, effet, réverbération, suite, son, réflexion, rebondissement…
DUREE : 30mn

DISTRIBUTION
Chorégraphie et interprétation : Ana Pérez
Accompagnement chorégraphique : Andrés Marín, Christian Ben Aïm
Regards extérieurs : Patrick Servius, Patricia Guannel
Environnement sonore : Aurélien Dalmasso
Création lumière : Damien Gandolfo
Guitare Flamenco : Manuel Gomez
Chant Flamenco : Luis de la Carrasca extrait du spectacle "Homenaje"
Voix Off : Patrick Servius, extrait du livre "la terre qui vous manque"
Aide à la composition musicale : Jérôme Boudin-Clauzel
Costume :Virginie Breger
Production : Association Miscea Danse

Coproduction : CDCN de Guyanne - Touka danses, Association Solea, Arts et Musiques en Provence Avec le soutien de :Klap Maison pour la danse à Marseille, CDCN du Val-de-Marne - La briqueterie, CCN de Roubaix - ballet du Nord, l’Astronef et le Pôle 164 Accompagné par l’Arcade.
TARIFS : 20 €
Une soirée organisée en collaboration avec l’association "Un Monde à Nous" et Sophie Bonnus.

Mardi 18 avril à 19h30
PROJECTION
TRANSE de Emilio Belmonte
Cinéma Les Variétés - Marseille

« Transe » est un voyage au cœur du mystère de la musique Flamenco.

À 62 ans, le maître flûtiste Jorge Pardo, père de la fusion flamenco-jazz aux côtés notamment du guitariste Paco de Lucía, relève le défi de réunir les plus grands musiciens d’aujourd’hui pour un concert unique. « Transe » est une aventure qui fait la part belle aux performances musicales. De l’Andalousie à New York en passant par l’Inde, Jorge Pardo nous livre sa vision de la musique. Un portrait vivant du père fondateur" de la fusion flamenco-jazz et du monde du flamenco contemporain, où la tradition ouvre ses portes au monde.
TARIFS : 9,80€ | 7,80€

Mercredi 19 avril à 19h
CONFÉRENCE
LE FLAMENCO OU LA TRADITION DE L’INNOVATION par Claire Vialet Martinez
Centre Solea - Marseille

Une tradition en mouvement, ainsi pourrait-on définir le flamenco en usant du paradoxe.
Une manière aussi d’être quasi certains de susciter le débat ou au moins un échange de points de vue.

Par définition la tradition est « ce qui vient jusqu’à nous ». Nous reviendrons donc sur les grandes étapes ayant mené à une codification d’un art avant tout populaire et nous appuierons sur quelques exemples de démarches artistiques actuelles qui proposent un questionnement sur ce rapport à ce qui est donné comme étant lanorme.

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles.

Jeudi 20 avril à partir de 18h30
TEMPS FORT
HOMMAGE A LA COMMUNAUTE GITANE de notre région
Cinéma le Méliès - Port-de-Bouc

Un moment précieux, un hommage à cette communauté gitane qui a été le sel de l’aventure flamenca dans le sud de la France.

Arrivés dans les années 60 du Maghreb, ces Pieds-Noirs atypiques, originaires d’Andalousie, ont trouvé refuge dans notre belle région. Et dans leurs bagages faits de racines, de douleurs et de musiques, il y avait cet art ancestral, celui qu’ils ont su conserver et qu’ils nous ont transmis avec générosité et une immense fierté.

18H30
CONFERENCE
« Histoires et migrations des familles gitanes résident à Port-de-Bouc et dans ses alentours »
Par Pepe Linares

La route de Pepe Linares a croisé celle des familles gitanes de notre région, pour ne pas dire celle de toutes les grandes dynasties qui ont fait de notre région, la terre la plus flamenca au monde en dehors de l’Espagne. Il les a rencontré et s’est nourri lui-même de chacune de ses rencontres. La maestro va donc témoigner en toute simplicité de ce qu’il a appris avec eux, en leur rendant un vibrant hommage. Il nous racontera leurs histoires faites de migrations, de rejets et intégrations par la musique et le flamenco.
"José Poza Rodriguez, dit PEPE LINARES, poursuit sa route flamenca à la manière d’un marin au long cours. Avec rigueur, patience et une sorte de fraîcheur, d’émerveillement propres aux vrais voyageurs, ceux qui jamais ne se lassent de la passion qui les habite, ceux qui cherchent encore, toujours de nouveaux horizons.
Pepe Linares s’est jeté depuis des années dans les eaux du Cante , et ces multiples impulsions toujours, en défense de cet art à travers le temps, sont le point d’orgue d’une vie humble et généreuse, passionnée et lucide"
Jacques Maigne

19H30
Buffet dans la cours du cinéma

20H45
RECITAL DE CANTE
Luisa Muñoz accompagnée à la guitare par Manuel Gomez

Quand Manuel Gomez nous a suggéré un récital de cante au féminin pour ce temps fort à Port-de-Bouc, nous lui avons laissé carte blanche. Et quelle n’a pas été notre surprise, en voyant qui il avait appelé !

Luisa Muñoz est une « cantaora » gitane, née à Montpellier, d’une lignée de prestige puisqu’elle est une Montoya, comme sa tante Antonia « La Negra » ou ses cousines Lole et Angelita Vargas. Elle part vivre à Malaga pour intégrer la compagnie d’Antonio de Veronica. Très vite remarquée, elle se produira dans les tablaos, les peñas et les festivals du secteur et travaillera avec des artistes tels que la Cañeta de Malaga, José de la Tomasa, La Macanita, Pepito Vargas, Carmen Ledesma, Paco Cepero, Manuel Molina… Artiste au répertoire large et très riche, ses recherches et son travail personnels l’ont faite évoluer d’une manière spectaculaire. Et c’est avec délectation qu’elle nous transportera à l’époque dorée du flamenco du début du XXème siècle.

21H15
FILM « POLIGONO SUR »
De Dominique Abel

Sur un de ces terrains vagues brûlés par le soleil aux abords de Séville, les barres HLM des Tres Mil, concentrent près de 50 000 habitants, presque tous anciens du quartier historique gitan de Triana (de l’autre côté du Guadalquivir).

Là se trouve réunie la plus forte concentration de nouveaux artistes flamencos, connus ou anonymes. Comme autrefois à Triana, le quartier chante et danse sa vie quotidienne, et malgré les ravages causés par l’héroïne, les jeunes ne délaissent pas la musique des anciens...

TARIFS
Soirée complète : 18€
Conférence : Gratuit
Buffet : 7€
Récital de cante (chant) : 10€
Film : 6€ | 3.5€
INFOS ET RESAS
cinemelies@wanadoo.fr
04 42 06 29 77

Vendredi 21 avril à 20h30 et Samedi 22 avril 20h30
TABLAO
KARIME AMAYA
Centre Solea - Marseille

L’artiste phare de sa génération qui a repoussé les limites du flamenco au féminin.

KARIME AMAYA
Mexicaine, née au sein d’une famille d’artistes. Petite nièce et digne héritière de Carmen Amaya, le mythe absolu et éternel de l’art flamenco.
Elle monte sur scène à l’âge de neuf ans en compagnie de ses parent, Mercedes Amaya, « la Winy » et le guitariste Santiago Aguilar. Lauréate du prix Révélation du festival de Jerez, elle sera la vedette du célèbre documentaire « Bajarí ». On la verra ensuite en tant que tête d’affiche des festivals de Mont-de-Marsan, Albuquerque, Jerez, Quito ou encore Monterrey, et sera l’artiste invitée des plus grandes stars : Antonio Canales, Juan de Juan, Farruquito, Jesus Carmona, José Maya et Joaquin Cortés. Reconnue et admirée de tous les professionnels du mundillo, elle créera un spectacle en hommage aux membres de sa famille « Amaya Linaje » puis proposera une création avec Pastora Galvan et Paloma Fantova.
Maestra incontestée du flamenco pur, elle a marqué un virage radical dans la profession. Tous s’accordent à dire qu’il y a eu un avant et un après « la Karime ». Et c’est sans aucun doute dans le contexte du tablao que cette artiste rare révèle toute sa dimension.

Un immense privilège pour la petite scène du Centre Solea en clôture de notre festival !

DISTRIBUTION
A la danse : Karime Amaya
A la guitare : Tati Amaya
Au chant : Antonio Saavedra, El Bocaillo
Au chant : Emilio Cortés

TARIFS
Tarif plein : 30€ | stagiaires du festival, bénévoles et élèves de Solea : 25€ | enfants de moins de 12 ans : 15€

Samedi 22 avril de 11h à 13h
ATELIER
ATELIER PHOTOGRAPHIQUE SUR L’ART FLAMENCO par Jean-Louis Duzert
Centre Solea - Marseille

Conférence interactive sur la photographie dans le monde du flamenco : Exposé, projections, débat.

Jean-Louis Duzert nous révèlera ses points de vue et son approche de cet art à l’esthétique si particulière.

PARTICIPATION : au chapeau

Dimanche 23 avril à 16h
SCÈNE OUVERTE
Passionnés, amateurs, élèves de tous âges et professionnels !
Marseille

Pour clôturer notre festival, un temps convivial de rencontres et de découvertes. Un temps pour célébrer la musique et la danse et pour faire la fête au cœur de notre belle cité !

Des chaises seront disposées pour le public devant la scène.
Accès libre et gratuit dans la limite des places disponibles.
Vous êtes amateur passionné ou élève confirmé dans une école de flamenco et vous voulez participer à cet événement.

INSCRIPTIONS : 06 14 55 54 52 - contact@centresolea.org

https://www.festivalflamenco-azul.com/2023