Le tout jeune label Du Vivant ! lance sa premère sortie avec Ottilie [B] I Du Vivant dans nos cordes

Voici la première sortie du tout jeune label Du Vivant ! avec ce troisième album d’Ottilie [B]. Du Vivant ! c’est le label lancé en 2021 par la compagnie Du Vivant Dans Nos Cordes, adhérent du PAM, créée et dirigée par Ottilie [B] depuis 2013. Il est le fruit de la rencontre entre Ottilie [B], artiste chanteuse autrice compositrice et productrice, et Jean-Yves Birker, chargé de production et label manager.
Un label, une maison d’artistes, sous la forme associative (oui !) , pour défendre l’idée de l’indépendance de l’art, une culture de la diversité, à taille humaine et collective, un écosystème riche et foisonnant, surprenant et, vous l’aurez compris, pas forcément conforme aux standards, aux normes et aux cases toutes faites.

Épaulée par une autre tête chercheuse complice et familière de son univers, le musicien-compositeur-arrangeur Olivier Koundouno, Ottilie [B] mélange ici textures électroniques, samples et orchestrations world avec un appétit pique-assiettes et une grâce envoûtante. Un album plus minimaliste, charnel, viscéral et urbain que son prédécesseur (Passage, en 2017). Douze titres à géométrie variable et à la poésie indomptable, intuitive et concernée. Les sons s’ouvrent comme des fleurs, prennent habilement corps dans la durée au milieu d’un foisonnement de micro-détails embusqués. Les beats concassés et les incantations tribales accueillent l’échappée en créole d’Oriane Lacaille (Définitif), un dialogue intérieur se pare de scratches (<3), le violoncelle ressemble à un voilage soulevé par le vent pour y laisser s’engouffrer des hôtes inattendus : un cristal baschet, des bruits d’ascenseur ou de manif. Y entendre encore la félinité de Dimoné sur le polysémique Ton ombre, une collision désinvolte aux effluves Brigitte Fontaine vs Serge Gainsbourg (JNSPQD, avec Nicolas Jules), le traitement de la parentalité par le biais du cri du cafard (Chemin du silence), une variation autour du mythe de Sisyphe (Vas-y...), un hymne contre la domination patriarcale et le capitalisme (MCMR), l’érotisation du sexe de Jésus (Marie M, avec Wendy Martinez). Et enfin, le chant d’Ottilie [B], aux techniques vocales inouïes - diphonique, joik, scansion... - et envisagé dans l’infinie grandeur de ses pouvoirs expressifs .

COEUR <3 multiple, diffus, vivant. Vibrant. L’organe qui donne et reçoit. Consolateur, générateur et perturbateur. C’est le lieu de la vaillance également, le coeur. Elle a ça en elle, Ottilie [B].

Release Party : OTTiLiE [B] - CŒUR>3

> Jeudi 14 Octobre 2021, 20h30 - Studio de l’Ermitage, Paris 20°
en duo avec Olivier Koundouno
+ Invités : Wendy Martinez, Nicolas Jules, Dimoné, Jean Gros.

Voir l’event FB : https://www.facebook.com/events/269024334832844/
Suivre Ottilie [B] sur Facebook : https://www.facebook.com/music.ottilieb
Ecouter son dernier album : https://ottlbcr.lnk.to/Y5T9jH