Le Pôle de Nantes I Nouvelle étude : L’utilité sociale des festivals



Dans un contexte d’annulation de la saison 2020 des festivals sous l’effet de la crise sanitaire, économique et sociale du covid-19, le Pôle, en partenariat avec GECE, sort une étude évaluant l’utilité sociale des festivals de musiques actuelles ligériens. Elle constitue le deuxième volet de l’étude « Publics et Économie » du Pôle parue en 2016.

Se situant au carrefour de la recherche et de l’action collective, cette étude permet de comprendre l’impact des festivals de musiques sur l’ensemble des acteurs et des territoires qui s’y impliquent. Elle s’axe autour de cinq grandes dimensions construites collectivement au sein d’un groupe de travail avec les festivals :
- La diversité culturelle
- L’engagement sociétal
- La construction de soi et du collectif
- La gouvernance et l’impact économique et territorial

Ces événements recréent des micro-sociétés avec des valeurs fortes, offrent une expérience complète pour ses publics et bénévoles, tout en contribuant à dynamiser les territoires dans lesquelles ils sont inscrits. De plus, les structures porteuses de ces projets se positionnent comme de véritables acteurs de développement culturel et musical tout au long de l’année.

La crise met en difficulté ces festivals. Cela risque de remettre en cause toutes les retombées positives pour les territoires, d’ordinaire invisibles, que cette étude donne à voir. Pour 13 festivals annulés, ce ne sont pas moins de 10 millions d’euros de pertes estimées pour les commerces locaux.

Le Pôle de Nantes : https://lepole.asso.fr
Suivre sur Facebook

Documents associés

Voir l’étude complète