MJC PICAUD I Une programmation musicale en livestream

Vendredi 12 février : LA SCENE D’ICI CLIMES / THE VIBES LOBBYISTS

Diffusion live : 19h

  • > CLIMES (pop electro folk)
    Sous le nom CLIMES se cache Andrea Garbarino, auteur compositeur et interprète italo-français. De ses multiples racines, son nom de scène tout comme son univers musical reflète une véritable quête identitaire aux influences variées. Sa musique évolue entre blues, electro, pop et folk, s’inspirant d’artistes comme Apparat, Bon Iver, James Blake ou encore Radiohead.
    « GOLD » est le premier EP de CLIMES sorti en 2020 avec le label « M&O Music ».
    Voir le clip
  • THE VIBES LOBBYISTS (Nu Soul)
    Quand 4 musiciens issus de la scène jazz niçoise et amis de longue date décident de s’unir avec une chanteuse qui les initie à la culture nu-soul et l’alternative rnb. Influencés par D’Angelo, H.E.R, Jill Scott, The Internet et Nao, The Vibes Lobbyists propose des compositions et deS reprises teintées d’un son unique, de grooves urbains, de riffs modernes, de soulful vibes et de chorus jazzy
    Voir le clip

Samedi 20 février : VERDUN – WORMSAND

Diffusion live : 19h

  • VERDUN (stoner)
    Trois ans après leur premier album « The Eternal Drift’s Canticles » qui les a confirmés comme pilier de la scène française Doom/Sludge, VERDUN revient avec « Astral Sabbath », qui fait office de début en tant que quatuor. Au printemps 2019, le groupe montpelliérain se rendit dans la campagne cantalienne pour enregistrer et mixer ces sept titres avec Cyrille Gachet (Fange, Year Of No Light, Échos du Chaos). Avec une approche de musique lente et lourde jouée avec une énergie punk et une sensation psychédélique, le groupe brille par la combinaison de mélodies douloureuses et de riffs qui font trembler la tête. Plus axé sur l’écriture de morceaux catchy plutôt que sur des volumes assourdissants, ce second album constitue l’effort le plus abouti du groupe, masterisé par Bruno Varea (Blut Aus Nord, Docteur Livingstone…) et mettant en vedette une pochette saisissante de l’illustrateur Sinpiggyhead.
    Voir le clip
  • WORMSAND (stoner)
    À ces sonorités lourdes et fuzzy viennent s’entremêler des passages en son clair qui apportent une ambiance éthérée, voire psychédélique, constituant un puissant contraste. Grâce à une imbrication soigneusement réalisée de ces deux climats, Wormsand parvient à instaurer une atmosphère qui lui est propre, à la fois mélancolique et pessimiste concernant l’avenir de notre espèce. Le chant suit en parallèle ce clair-obscur instillé par la musique avec ce duo de voix aux timbres qui leur sont propres : d’un côté, une voix rauque et puissante, hargneuse, renforçant le bloc monolithique élaboré par les instruments, de l’autre, un chant aérien qui se fait plus mélodique, comme planant au-dessus de la rythmique qui, elle, nous emporte jusqu’aux profondeurs de l’espace.
    Voir le clip

Vendredi 5 mars : MAKE SOME JAZZ Pierre Marcus Quartet

Diffusion live : 19h
Après deux albums, Longue Attente, sorti en 2015 sous Cosmopolite Records et Pyrodance, sorti en 2018 sous Jazz Family, le quartet du contrebassiste compositeur Pierre Marcus nous revient avec un troisième album Following the right way sous Jazz Family.
Musicien compositeur français récompensé à de nombreuses reprises, le contrebassiste Pierre Marcus propose une musique puissante et subtile à la fois, aux couleurs bel et bien modernes, mêlant limpidité et complexité. Afin de donner toute la dimension nécessaire à ses compositions et pouvoir ainsi pousser leur développement, PM a su s’entourer de trois musiciens aux personnalités affirmées, ce qui offre au quartet un son désormais clairement identifiable. Résolument actuelle, bien que prenant ses racines dans la tradition.
Voir le clip

Samedi 6 mars : MAKE SOME JAZZ INWARDNESS

Diffusion live : 19h

  • INWARDNESS
    Derrière Inwardness se cachent trois visages, trois personnalités parfaitement complémentaires voyant la démarche musicale d’un même oeil. Leur credo ? La composition instantanée, en triangulation avec un lieu et un public spécifique. Pour ces metteurs en son, la partition est intérieure et se dévoile sur l’instant. Chaque apparition est un one shot, un concert unique en résonance avec l’endroit, qu’il soit en intérieur ou en extérieur.
    En recherche d’une démarche rare, le trio quitte tout et s’enferme plusieurs mois dans un studio de répétition en pleine nature. Ils y expérimentent alors de nouveaux modes de jeu, basés non sur la performance individuelle mais sur l’exaltation du collectif et sur l’érosion de l’ego musical. Sans s’attacher à aucun style, Inwardness définit une voie singulière entre jazz contemporain et énergie des musiques actuelles, entre puissance du lyrisme et velours de l’interprétation, éclat de l’expression et mystères de l’atmosphère.
    Voir le clip

Vendredi 19 mars : SLIM PAUL

Diffusion live : 19h

  • SLIM PAUL (Blues – FR)
    Comme un clin d’œil à sa silhouette Slim Paul porte son nom en hommage aux bluesmen des années 30. A cette époque beaucoup de chanteurs avaient le même nom : Robertson, Robinson, Williamson… Noms répandus car donnés des siècles plus tôt par les maitres et les vendeurs d’esclaves. Pour se différencier entre artistes, ils se donnaient des surnoms et le plus souvent, sans chercher plus loin, ces derniers étaient la particularité de celui qui le portait. Celui qui était aveugle, s’appelait « blind », celui qui était gros s’appelait « fat » ou « big », celui qui était fin s’appelait « slim ». Slim découvre l’anglais et la musique afro-américaine au même âge. Au contact de cette dernière, l’anglais devient peu à peu sa langue culturelle maternelle. Tout jeune, l’histoire et la culture américaine le fascine, surtout lorsque celle-ci vient d’Afrique. Le BLUES devient comme une religion. En fervent pratiquant il apprend les histoires, les légendes, les anecdotes, les citations. Il s’inspire des grands comme d’illustres inconnus et sa guitare devient son complément d’âme.
    En étant parfaitement conscient que sa vie est bien différente de celle des pionniers du blues dans le sud raciste des Etats-Unis, Slim Paul s’inspire de ses prédécesseurs pour conter ses rages, ses démons et ceux de sa génération. Parmi les routes empruntées pendant 10 ans avec son, désormais, ancien groupe de Blueshiphop, celles des Etats Unis restent les plus mémorables dans la tête de Slim.
    Voir le clip

Vendredi 26 mars : BROUSSAÏ

Diffusion live : 19h

  • BROUSSAÏ (Reggae – FR)
    Reconnue comme l’une des formations phares du reggae français, BROUSSAÏ enflamme les scènes d’Europe et d’ailleurs depuis plus de 10 ans (Jamaïque, Canada, Espagne, Belgique, Suisse, Allemagne…).
    L’osmose avec le public et la ferveur qui se dégage de leurs concerts impressionne, et ne peut laisser indifférent.
    Le groupe a su séduire son auditoire par la dynamique de ses instrumentales, par la subtilité de ses textes et de ses mélodies, cherchant toujours à susciter l’émotion. Leurs 3 derniers albums studio "Perspectives", "Kingston Town" et "In The Street" ont été élu "Meilleur album Français" aux Victoires du Reggae en 2010, 2013 et 2016.

Porté par le bouche-à-oreille, le groupe s’est imposé en quelques années parmi les formations hexagonales les plus en vues. Avec plus de 800 dates au compteur, Broussaï en live dégage une énergie communicative et contagieuse !
Voir le clip

Facebook MJC Picaud
+ d’infos sur la MJC Picaud