Évolution du FAIR : 2 programmes d’accompagnement, 20 lauréats par an

Le FAIR annonce remodeler son dispositif d’aide aux artistes en deux programmes d’accompagnement distincts, le 12/10/2022.

L’association proposera désormais un programme «  Émergence  », à destination des artistes « peu entourés et souhaitant se professionnaliser », et un programme «  Expérience  », à destination des projets disposant d’un encadrement professionnel « déjà important et solide et d’une identification nationale de la part de la filière musicale ». Ces changements sont opérés afin de « soutenir au mieux le développement de carrières et la professionnalisation des artistes de musiques actuelles ».

20 lauréats seront sélectionnés chaque année (contre 14 dans le dispositif précédent) : 14 dans le cadre du programme « Émergence » et six dans le cadre d’« Expérience ». Le FAIR conserve sa périodicité biannuelle quant aux sélections (deux sessions de 10 artistes, présentées en février et en septembre), avec deux appels à candidature préalables (en mars et octobre).

L’appel à candidatures pour la première session de 2023, dans ce nouveau format, est ouvert jusqu’au 09/11/2022.

« Après les années particulièrement difficiles de 2020 et 2021, nous mettre en capacité d’accompagner un peu plus d’artistes ne nous semblait pas inutile. Il était par ailleurs nécessaire de poursuivre les évolutions du FAIR, après les changements opérés en 2019, afin de continuer à adapter le dispositif aux besoins des artistes », indique Julien Soulié, directeur du FAIR, à News Tank. « La création du programme "Expérience", consacré à la structuration, répond à un véritable besoin pour des artistes disposant déjà d’un entourage important mais qui n’ont pas nécessairement conscience des problématiques liées aux droits d’auteur, aux droits voisins, à la gestion de carrière, etc. », ajoute-t-il.

Poursuivre la lecture sur le site

Contenu du programme « Émergence »

Accompagnement personnalisé et « à la carte » par l’équipe du FAIR
Conseils d’un référent professionnel de la filière musicale pendant six mois
Soutien financier « pouvant aller jusqu’à 6 000 € »
Formations professionnelles et artistiques
Séminaire artistique
Préparation à la diffusion et concerts
Soutien en communication
Conseil en management
Conseil juridique
Conditions pour candidater

Avoir un répertoire comprenant « au moins 90 % de compositions originales »
Être domicilié en France
Être inscrit ou en cours d’inscription à la Sacem
Avoir au moins un partenaire professionnel (extérieur au groupe et possédant un n° de Siret)
Ne pas avoir exploité son premier titre (s’il existe) il y a plus de cinq ans
Avoir fait au moins cinq concerts depuis la création du projet
L’artiste a le droit d’avoir postulé au FAIR quatre fois maximum
Contenu du programme « Expérience »

Accompagnement personnalisé et « à la carte » par l’équipe du FAIR
Dotation moyenne de 2 000 euros « dédiée à la structuration de l’artiste »
Formations professionnelles
Séminaire artistique
Diffusion à l’international
Soutien en communication
Conseil en management « si nécessaire »
Conditions pour candidater

Avoir un répertoire comprenant « au moins 90 % de compositions originales »
Être domicilié en France
Être inscrit à la Sacem, être inscrit ou en cours d’inscription à l’Adami
Avoir au moins trois partenaires professionnels d’« envergure nationale »
Ne pas avoir exploité son premier titre (s’il existe) il y a plus de cinq ans
Avoir fait au moins 10 concerts depuis la création du projet
Avoir eu « une première visibilité nationale professionnelle dans les cinq dernières années »
Type : Inouïs du Printemps de Bourges, Chantier des Francos, BuzzBooster, accompagnement de carrière Sacem, accompagnement 2D ou 3D de l’Adami...
L’artiste a le droit d’avoir postulé au FAIR quatre fois maximum.

Plus d’infos sur le site du FAIR > ICI <